Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

Bernard Cottaz-Cordier nous écrit à propos de la présidentielle de 2017

De : Bernard Cottaz-Cordier <bcottazcordier@yahoo.fr>
A: destinataires inconnus: ;
Envoyé le : Ve, 19 Fév 2016 17:42
Sujet : Il y a urgence !

Cher-e ami-e et  camarade,

Nous nous retrouvons régulièrement côte à côte, dans des luttes sociales (Weir Minerals à Castres), écologiques (le Testet, le projet d'autoroute Castres-Toulouse), pour une réorientation de l'activité (les Portes du Tarn),  pour un autre modèle agricole ... etc. Chacun de ces combats est l'occasion de vérifier que ces questions locales trouvent leur origine dans un système global qui a pour moteur unique le profit. C'est donc à la remise en cause de ce système que nous devons nous attaquer.

Dans le système monarchique de la Vème République, rien ne peut changer sans passer par l'élection présidentielle (sauf à prendre les armes ce qui n'est pas encore d'actualité !). Bien entendu, aucun d'entre nous n'imagine qu'un changement de président suffise. Il faut qu'il s'accompagne d'une large mobilisation. C'est pourquoi, le premier engagement de celui ou celle qui se propose d'être candidat doit être la mise en chantier d'une refonte des règles de fonctionnement de notre système politique pour permettre et favoriser une véritable implication populaire. C'est le sens de la revendication pour une assemblée constituante pour une 6ème République. Par ailleurs, l'expérience récente de la Grèce montre qu'aucune politique progressiste ne peut être menée dans le cadre des traités européens actuels. La remise en cause de ces traités doit donc être le deuxième engagement prioritaire d'un futur candidat.

C'est sur ces bases que Jean-Luc Mélenchon a proposé, il  y a une semaine, sa candidature. Alors, certains regrettent ce qu'ils jugent comme une démarche individuelle. Le problème c'est qu'il y avait urgence. En effet, à droite, Le Pen déjà qualifiée par les médias pour le 2ème tour n'a même pas besoin de faire campagne. Juppé, Sarkozy, Fillon sont dans les starting blocks et occupent le terrain médiatique. A gauche (enfin, c'est comme ça que les médias parlent) les choses se sont précipitées avec l'appel d'une quarantaine de "personnalités" pour organiser "une primaire des gauches et des écologistes". Le fait que la majorité de ces personnalités ait appelé en 2012 à voter Hollande et en 2005 pour le OUI au TCE devrait déjà nous rendre prudents ... mais tout le monde a droit à l'erreur ! Le véritable problème est sur le fond : comment défendre un programme de changement radical et dans le même temps s'avouer prêt à se ranger derrière un représentant du PS au 1er tour de la présidentielle si l'un d'eux remportait cette primaire ? Cette question du programme n'est pas virtuelle. On l'a vu hier avec la première réunion du comité d'organisation des primaires. Elle réunissait des représentants du PS, du PCF, d'EELV, de Nouvelle Donne ... etc. Nous avons appris à cette occasion que ces réunions allaient devenir hebdomadaires ... personne n'a demandé son avis aux partenaires du FdG mais passons, l'important c'est ce qui s'est dit. Olivier Dartigolle, représentant le PCF, a proposé d’écrire un socle commun, une plateforme programmatique qui  «permettrait d’écrire les grandes valeurs de gauche ... afin d’éviter des fractures morales ». Louable intention mais qui oublie que nous avons déjà un programme "l'Humain d'abord", évidemment inacceptable pour le PS. Alors bonjour le "socle commun" réduit aux "grandes valeurs de gauche", formule suffisamment vague qui permettra à l'heureux élu-e-s de faire ce qu'il veut. Merci, on a déjà donné !

Alors oui, il y a urgence à montrer qu'une autre voie est possible. Si comme moi, vous pensez qu'il faut bousculer le jeu pour éviter la catastrophe qui se profile, je vous invite à appuyer la proposition de candidature de Jean-Luc Mélenchon et à nous rassembler dans un mouvement citoyen où, tous égaux, nous déciderons collectivement des actions.

Pour appuyer la candidature c'est ici :
http://www.jlm2017.fr/
Si vous êtes proche de Damiatte-Saint Paul Cap de Joux rejoignez le groupe d'appui "Plaine de l'Agout" que j'ai créé : http://www.jlm2017.fr/bernardcc/jlm2017_plaine_de_l_agout_tarn?recruiter_id=8708
Sinon, vérifiez si un groupe plus proche de chez vous existe ou créez le votre : http://www.jlm2017.fr/groupes_appui

D'accord, pas d'accord, n'hésitez pas à me répondre. Engageons le dialogue, retrouvons nous !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SCHAPIRA 20/02/2016 11:52

J.L M. a présenté sa candidature de manière que l'on peut considérer comme abrupte. Elle est hors-sol puisque JLM récuse le soutien des partis, y compris le sien! Bizarre. La gauche de la gauche s'est pourtant prononcée pour "le programme d'abord, le candidat ensuite". Mais c'est plutôt : "le candidat d'abord, le projet ensuite"…

Claude Rossignol 20/02/2016 11:30

Merci Bernard de ton invitation qui malheureusement n'est pas parvenue au Groupe Tarnais de Alternatives et Autogestion (A&A81 voir site)... à moins que notre formation ait à tes yeux disparu du paysage politique Tarnais ?
Il y a un point sur lequel il nous semble important d'insister dans la démarche pour la Présidentielle de 2017 : il faut effectivement se mettre au boulot pour rédiger un projet commun à la gauche écologiste et radicale, un projet porté dans un premier temps collectivement par une équipe de militantEs décidéEs.
Ensuite, lorsqu'il sera temps, un tirage au sort parmi les membres de cette équipe porteuse d'un vrai projet permettra de donner le nom du ou de la cnadidatE.
Sinon on pourra continuer longtemps à marteler "faisons de la politique autrement !". Qui nous croira si on continue comme avant et qu'on prend les mêmes pour recommencer ?
Amitiés autogestionnaires
Claude Rossignol

Bernard CC 21/02/2016 19:23

Pour être tout à fait précis et éviter toute mauvaise interprétation mon mail est une initiative personnelle s'adressant à des personnes, pas à des organisations. Je n'ai aucun problème par rapport à sa publication qui peut permettre un débat si on s'attache à répondre sur le fond.

Pradines 21/02/2016 08:19

Étant gestionnaire de ce blog, je voudrais apporter une précision. Le courriel que j'ai reçu de Bernard Cottaz-Cordier n'était pas personnel car il était aussi adressé à des correspondants cachés. Par ailleurs, je lui ai répondu que je souhaitais publier ce texte intéressant sur le blog car je considère que la liberté d'expression est bien la moindre des choses. De plus, les propos inclus ne présentaient aucun caractère d'ordre privé. Enfin, le contenu du texte me semble instructif et pertinent dans le contexte actuel.

Bernard CC 20/02/2016 19:46

D'abord une précision d'importance : je n'ai envoyé d'invitation à aucune organisation mais un courrier personnel à un certain nombre de personnes dont le gestionnaire de ce blog qui a pris l'initiative de le publier (ce n'était pas une demande de ma part).
Concernant le projet, je crois qu'il faudrait arrêter de faire comme si nous partions de rien. JLM a porté dans la campagne de 2012 un programme, l'Humain d'abord, qu'il propose d'actualiser, en particulier sur deux points : la revendication d'une assemblée constituante pour refonder nos institutions et la remise en cause des traités européens avec concernant l'euro le fameux plan B. Ce n'est pas rien !
Je ne partage pas ton avis sur le tirage au sort d'un candidat : quand un club sportif participe à une compétition individuelle il ne tire pas au sort celui qui va porter ses couleurs, il choisit celui qu'il estime le meilleur pour gagner. Nous n'avons pas choisi cette forme de compétition et nous n'en voulons plus pour l'avenir mais elle nous est imposée.
Enfin, pour ma part, si je devais marteler quelque chose ce ne serait pas "faisons de la politique autrement" mais seulement "faisons de la politique".
Amitiés écosocialistes.
Bernard CC