Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bernard Pradines

Arme atomique et déni de la réalité

Devant tant d’aveuglement à persister dans la course aux armements atomiques, on peut se demander si le mécanisme observé ici n'est pas celui que j'ai pu connaître au cours de ma carrière médicale : le déni de la réalité car impossible à penser.

Au fond, c'est tellement gros que l'on ne peut même pas l'envisager. C'est, pour contredire Jaurès et donner raison à La Rochefoucauld, l'impossibilité de regarder la mort en face. Ou encore, en allant sur le terrain de la philosophie en lisant Marx, l'impossibilité de l'être d'envisager le non-être.

D'autant plus qu'ici, il s'agirait d'une mort collective et environnementale jamais éprouvée à cette échelle par l'humanité, même pas à Hiroshima et à Nagasaki. Ces deux cités ont péri sous des bombinettes comparées aux puissances destructrices actuelles. Toute représentation en est donc tellement floue et sans mesure qu’elle en semble irréelle.

Autant dire que les politiques n’ont pas à répondre d’une responsabilité qui est inenvisageable car seul un esprit dérangé pourrait imaginer l’impensable. Saluons donc tous ceux qui escaladent cette montagne de cécité générée par la peur, l’ignorance et l’obstination.

Commenter cet article