Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bernard Pradines

Prix Nobel de la Paix 2017

Le prix Nobel de la Paix est allé à ICAN-International. Un traité d'interdiction des armes nucléaires vient d'être adopté par l'ONU. Le gouvernement français, fermement opposé à ce traité, s'honorerait d'avoir une attitude plus ouverte.

Etant un peu fainéant, j'ai hésité à commettre cet éditorial. En même temps, j’aurais peut-être mieux fait de travailler pour me payer un costard. Pourtant, après m'être réjoui de l’immense bonne nouvelle concernant le prix Nobel de la Paix, j’aurais envie de donner mon impression personnelle. Bien que je ne sois pas grand-chose, pour ne pas dire rien, que je me trouve dans une gare SNCF ou non, je voudrais suggérer deux ou trois idées à notre Président de la République.

Ouvrir un débat sur ce thème est d’autant plus urgent que la situation internationale l’exige et que les français ne sont pas tous des femmes illettrées, loin de là. Et quand bien même ! Parce qu’il y en a qui ont les qualités pour le faire. Oh, je sais bien qu’ils ne sont pas réformables. Mais ils seraient sûrement capables d’oser une réforme de l’armement nucléaire.

Je ne voudrais pas être cynique, mais ceci est d’autant plus vrai que l’arme atomique est susceptible -excusez-moi de l’impolitesse de mon propos- de foutre le bordel que personne n’ose imaginer.

La position d'ENSEMBLE dans son texte fondateur n°2 de 2013 (extrait) :

"Nous défendrons une politique de paix et de désarmement, notamment le désarmement nucléaire unilatéral, contre les logiques de guerre qui, au nom de prétendues valeurs occidentales, aggravent les inégalités entre les peuples et empêchent le développement humain pour servir un néo-impérialisme des grandes puissances."

Texte complet :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article