Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Bernard Pradines

Pour ou contre des primaires de la vraie gauche d'alternative

Certes, les arguments contre une primaire de la vraie gauche, celle d'alternative sociale et écologique, sont recevables. A l’inverse, nous venons de vivre des moments d’authentique diffusion répétitive d’un message politique martelé sans conteste. Voici sept chantres du conservatisme qui réitéraient tous la même chose avec quelques nuances ponctuées de tutoiement et d'interpellations publiques par le prénom. Le sentiment qui peut s’en dégager est celui d’une ouverture sans précédent de la discussion enfin transparente au plus haut niveau politique. Un moyen de ramener les français aux problématiques exclusives de la droite, par exemple celle de la réduction plus ou moins importante du nombre de fonctionnaires. Bien sûr, il n’est jamais fait état des secteurs précis de cette cure d’amaigrissement, de même que des conséquences concrètes sur la vie quotidienne de notre peuple. De plus, à force d'entendre sept fois les mêmes argumentations sans que les téléspectateurs ne puissent émettre la moindre réserve, il y a fort à parier que nombre d’entre eux ont fini par convenir du « no alternative » ainsi martelé implicitement. Rêvons un peu : imaginons à présent sept autres candidats présentant notre société avec les yeux de Ken Loach, appelant à la solidarité avec les plus pauvres et les déshérités, souhaitant protéger notre peuple des méfaits du règne de l’argent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article