Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac
Féerie chinoise à Gaillac

Féerie chinoise fascinante ou éloge de la dépense d'électricité au profit d'un pays peu démocratique et de l'industrie du tourisme ?

Ci-dessous, ce qu'écrivait le " Collectif Gaillac contre les lanternes " en novembre 2017 :

CONTRE LA PRIVATISATION DU PARC FOUCAUD
 
 MOUCHONS LES LANTERNES !
 
 Avec la violence de l'impérialisme made in China qui arrive ici en terrain conquis, le « festival des lanternes » débarque actuellement à Gaillac, accueilli à bras ouverts par un maire qui est le principal promoteur de cette opération commerciale et une majorité d'élus dociles acquis à sa cause.
 
Le parc Foucaud privatisé pour deux mois (cinq mois voire six en comptant les travaux d’aménagement) au profit d'une multinationale du divertissement, une ville transformée durant tout ce temps en champ de foire mâtiné d'un vague accent de terroir pour recevoir les cohortes de touristes attendues, un musée vidé de ses collections pour y mettre à la place celles du musée de Pékin... Face à l'énormité du scandale, les réactions tardent pourtant jusqu'ici à se manifester.
 
Or, pour dénoncer ce projet,  se borner à n'invoquer  que des irrégularités juridiques ou un éventuel conflit d'intérêt impliquant le maire est une position totalement insuffisante quant à la gravité des enjeux. Le combattre véritablement nécessite au contraire avant tout de le considérer pour ce qu'il est, à savoir l'aboutissement d'une politique de marchandisation de l'espace public, d'asservissement de la puissance publique aux exigences du capital et de déni de démocratie qui les rend possible.
 
D'ores et déjà, on constate qu'un tel déni de démocratie se manifeste au niveau de la répression des oppositions éventuelles à ce projet : témoin la perquisition domiciliaire et les poursuites engagées contre une personne à l'origine d'un simple graffiti...
 
Autant dire  que, refusant la politique du fait accompli et l'idée de voir nos droits de citoyens plus longtemps bafoués, seule la mobilisation et la ferme détermination de tous et toutes pourra mettre en échec pareille politique des puissants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article