Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

Pour la création d'une deuxième classe à Sentein

Communiqué de soutien au collectif de parents d'élèves de Sentein (Ariège), aux personnels de l'école de Sentein, aux elu-e-s locaux soutenant la création d'une deuxième classe à Sentein

Nous devrions nous réjouir de la vitalité d'une de nos vallées isolées de notre région Occitanie.

À Sentein au fond de la vallée du Biros, il y a, à l'école du village 25 élèves (il y en avait 12 en 2013). Ils seront 27 à la rentrée prochaine. Les enfants ont entre 3 et 11 ans, la maîtresse s'occupe de 8 niveaux. Une dynamique locale s'est installée et on sait combien le rôle d'une école est primordial dans les zones rurales reculées. Cela a permis aussi de bénéficier depuis peu d'une cantine bio locale.

Tout ceci est menacé aujourd'hui par une mesure de l'éducation nationale. Celle-ci propose d'envoyer les enfants à Castillon dans le cadre d'un regroupement pédagogique mais sans échange avec l'école de Sentein qui perdrait ainsi des élèves. Avec un risque supplémentaire celui de ne plus scolariser les petits de 3 à 4 ans à Sentein.

Cette perspective est inacceptable. En tant qu'élue régionale, Présidente de la commission éducation je suis sensible à l'égalité de traitement pour tous les élèves, quels que soient leurs lieux de vie. Les enfants de Sentein ont le droit d'aller à l'école et d'y apprendre dans de bonnes conditions. Les parents, les familles de ces enfants ont le droit de d'alerter sur l'avenir de leur vallée quand celui de leur enfant est compromis. L'éducation nationale doit aujourd'hui souscrire à la demande légitime des parents, de l'enseignante et des elu-e-s, celle de l'ouverture d'une deuxième classe.

Myriam Main, élue régionale, Présidente de la commission éducation, jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article