Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

A Albi, l'ombre de Joseph Alois Schumpeter

La destruction de la ferme de la Renaudié est en cours malgré l'opposition des riverains. A son emplacement sera construit un magasin Leroy Merlin.

Le grand économiste Joseph Alois Schumpeter vit encore. Officiellement il est décédé le 8 janvier 1950 à Salisbury, Connecticut (USA).

Une de ses trouvailles fa-bu-leuses ? La « destruction créatrice* »

Ce concept est le must du capitalisme.

Sans une formidable destruction, pas de salut !

Mais… destruction... de quoi ? De tout ? Pratiquement oui !

Vieilles machines déclarées obsolètes, bâtiments, territoires, vieillards ...

Pour quoi ?

Nous on dit plus simplement « on ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs ».

Mais cet adage culinaire ne vaut guère une transposition économique.

Résumons-nous : vous voulez manger ? Vous voulez un emploi ?

Alors acceptez de tout casser, et on va reconstruire !

Ce n'est qu'un mauvais moment à passer ! La Terre promise est au bout du tunnel ! A-cce-ptez !

Mais l'environnement... les petits oiseaux ? Rêveries inutiles !

Est-ce que la tortue cistude crée des emplois ? Bon alors !

Mais… nos petites habitudes, nos coutumes, nos vieilles connaissances… ?

Ma p'tite dame, il faut vivre avec son temps !

Tenez : votre petit-fils il faut bien qu'il trouve du boulot, hein ?

L'emploi est devenu le sésame, la baguette magique.

Les formes de cette « destruction » sont multiples.

Primaires : les bâtiments dégradés poussés par la pelleteuse (et par inadvertance)

Insidieuses : l'obsolescence, la mode

Fastueuses : les guerres (après une « bonne guerre », ça repart, hein !)

Pourquoi ce « chantage à l'emploi » dans la majorité de la classe politique conventionnelle ?

Pensée unique : sans emploi et revenu monétaire, oisiveté, paresse tous les vices les plus sordides...

Regardez le fils de madame Bouchut, la concierge ; eh bien, lui, il a travaillé dur, lui !

Sorti premier de l'école de commerce, il a emprunté,  fait construire…

Avec tout hein ! Piscine, home cinéma et tout plein d'ordinateurs.

Ah si vous aviez vu ce beau mariage !

Bétonner, construire du neuf, partout.

Le « vieux » n'est pas marchand. C'est du rêve, de la poésie, de la musique, des sentiments...

Les bâtiments détruits à Albi n'incorporaient ni aluminium, ni polystyrène, ni capteurs.

Le pisé, la brique échappaient aux banques, aux ingénieurs aux commerciaux.

Nous ne savons pas réparer, entretenir le vieux… car il vit encore !

Allez cher Alois, tu peux te réjouir ; ton ombre va nous accompagner... jusqu'à la sixième extinction.

* Son œuvre majeure : Capitalisme, socialisme et démocratie, 1942.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article