Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

Une strophe à dédier aux Gilets jaunes

J'ai enfin le droit de saluer des êtres que je ne connais pas
Ils passent devant moi et s'accumulent au loin
Tandis que tout ce que j'en vois m'est inconnu
Et leur espoir n'est pas moins fort que le mien.

 

(Le musicien de Saint-Merry - Appolinaire)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article