Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Bernard Pradines

Complotisme : du pain bénit
Complotisme : du pain bénit

L’offensive des théories complotistes et conspirationnistes existe bel et bien. Rien d’étonnant en temps de crise au vu de l’Histoire. Qu’elles soient utilisées par le gouvernement actuel pour renforcer son pouvoir n’a rien pour nous étonner. Il s’autodésigne pour être du côté de la raison contre l’obscurantisme. C’est de bonne guerre. 

Ainsi, le piège tendu à la gauche et aux écologistes est le suivant : se ranger auprès de tous les opposants au pouvoir macroniste sans distinguer radicalement le trumpisme français (déni de la pandémie, remèdes miracles, négation des nécessités de mesures barrières, recherche de boucs émissaires) des propositions collectives constructives d’alternative de gauche et écologiste. Et se perdre ainsi dans des considérations qui ne sont pas au centre de nos buts : la justice sociale et la préservation de la planète. Au risque supplémentaire de se décrédibiliser aux yeux de la population de notre pays. Nous aurions ainsi beaucoup de mal à nous en relever, qui plus est d’une situation déjà précaire.

Que le MRAP mette en garde contre les abus d’autorité remettant gravement en cause les libertés individuelles et collectives est une bonne chose. Que l’on redoute et combatte des lois octroyant des pouvoirs exorbitants au pouvoir exécutif est indispensable.

Mais que certains, même de bonne foi, tentent de provoquer des réactions irrationnelles à partir d’une analyse apocalyptique fleurant bon la couleur brune (complotisme mondial) nous rappelle les moments les plus sombres de notre histoire. Leur antimacronisme est du pain bénit pour le pouvoir actuel.  Ainsi, Macron peut mieux revendiquer sa défense de la République en accord avec la raison. Bien joué.

Oui, il convient d’investir dans la transition énergétique et le sauvetage de notre planète. Il faudra beaucoup de citoyens vivants et en bonne forme pour les promouvoir. Pour cela, entre autres, il ne faudra pas rejeter a priori la vaccination mais l’envisager en connaissance de cause.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article