Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par ENSEMBLE 81

Image issue du site : https://www.mairie-albi.fr/fr/node/12260

Image issue du site : https://www.mairie-albi.fr/fr/node/12260

Transcription d'une partie de la séance du conseil municipal d'Albi du 27 septembre 2021.

Vœu d'André BOUDES élu du Collectif « Citoyens, écologistes et gauche rassemblée »

A ce vœu, abstention de la majorité municipale et du RN

A. BOUDES :

"Merci c'est un vœu concernant la santé sur l'Albigeois.

Au nom de l'ensemble du Collectif « Citoyens, écologistes et gauche rassemblée », je soumets ce vœu au conseil municipal.

Nous observons sur notre commune, comme dans bien d’autres, que beaucoup d’Albigeois sont inquiets sur les questions de santé.

Avec mes amis, nous avons fait signer plus de 700 Albigeoises et Albigeois en faveur d’un centre de santé, qui permettrait de renforcer l’offre médicale sur le territoire. Nombreuses sont les personnes, de toutes opinions politiques, qui soutiennent cette proposition et rejettent les polémiques politiciennes.

Faute d’un large consensus le projet d’un centre de santé public ne pourrait pas être pris en compte par l’ARS. Avec ce dossier on a l’exemple même du type de projet démocratique où tous les élus doivent vraiment travailler, tous ensemble pour le bien commun. Je suis convaincu que c’est possible de part et d’autre, et je rejoins en cela la volonté de très nombreux citoyennes et citoyens.

En effet, il faut que la municipalité vote majoritairement l’inscription d’un centre de santé public au contrat local de santé. Le Contrat Local de Santé est un outil porté conjointement par l’Agence Régionale de Santé et une collectivité territoriale pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé.

Aussi, Mme le Maire je vous demande d’inscrire le centre de santé public dans le Contrat Local de Santé.

Je vous remercie par avance pour votre considération."

G. HANGARD

"Madame le Maire je ne sais pas si c'est l'habitude mais je voudrais remercier M. Boudes d'avoir porté cette question à l'ordre du jour de notre assemblée. Vous avez raison M. Boudes il faut travailler au renforcement de l'offre médicale et plus globalement à l'offre de soin en Albigeois.

C'est une évidence, une priorité du service de santé et aujourd'hui nous travaillons en partenariat avec le Conseil Départemental, l'Agence Régionale de Santé, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie et l'Hôpital Général d'Albi sur l'accueil le logement des internes, l'aide à l'installation des nouveaux professionnels de santé, sur la mise en place de la communauté professionnelle de territoire de santé, sur l'aide de la mise en place des exercices médicaux coordonnés de deux sortes, les maisons de santé pluridisciplinaires ; nous en avons une sur Albi actuellement à Cantepau et une autre en projet que nous soutenons. Nous avons actuellement quatre centres de santé, un généraliste porté par Filiéris et 3 dentaires portés par l'UMT. Je vous rappelle que le centre de santé repose sur le salariat des professionnels de santé autour d'un projet de santé porté par une structure qui peut être une association, une mutuelle, une collectivité locale, un établissement de santé ou une société coopérative d’intérêts collectifs crée en l'instance.

Je suis favorable à l'inscription de l'étude d'un centre de santé dans le cadre Contrat Local de Santé mais je suis réticent à ce que à priori on le définisse comme un centre de santé public. Vous savez comme moi que le modèle économique des centres de santé est fragile et nécessite une étude approfondie.

Donc en ce qui me concerne et j'invite mes collègues s'il s'agit d'inscrire l'étude d'un centre de santé au CLS moi, je voterais pour. S'il s'agit de spécifier d'entrée de jeu que ce soit un centre de santé public, je m'abstiendrai."

Mme le Maire

"Acceptez-vous M Boudes que l'on amende entre guillemets votre vœu en proposant de reprendre vos termes mais en mettant un centre de santé et non pas public ?"

A. BOUDES :

"Oui on voit bien que les choses évoluent, que les collectivités territoriales ont bien apprécié comme il le faut ce que vont être les déserts médicaux dans nos territoires. On a vu les mesures que vont prendre les Conseils Régionaux. Il n'est pas question de polémiquer, ce n'est pas cela la question, c'est de donner pour les futures générations les moyens de se soigner, c'est ça l'enjeu, ce n'est pas un enjeu idéologique. Je pense qu'il faut garder cette spécificité que représente les centres de santé publics où les gens travaillent différemment certainement. Je ne suis pas là pour polémiquer ce qui m’intéresse c'est que la collectivité rassemblée pense à demain.

Donc oui il s'agit bien d'un centre de santé public."

Mme le Maire

"Donc vous restez avec le terme « public » ?"

A BOUDES :

"Oui, c'est important"

Mme le Maire

Il n'y a pas de souci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article